ADN D’UNE ICÔNE DU SKI.

LÉO LACROIX, MEMBRE DE L’ÉQUIPE DE FRANCE DE SKI DANS LES ANNÉES 60, a toujours eu le souci de la technologie et le sens du progrès et ce, dès ses débuts dans la compétition. Afin d’être en lien avec ses ambition, il a donc entreprit très tôt de réaliser ses propres skis.

Au cœur de leur village natal de Bois d’Amont dans le Jura, il créera EN 1967, dans le secret de l’atelier de son cousin et complice, les premiers skis technologiques intégrant de la fibre de verre. PUIS EN 1973, L’ENTREPRISE SE DÉVELOPPE EST FAIT L’ACQUISITION DE L’USINE STRAVER À PERRIGNIER EN HAUTE SAVOIE, QUI A UNE PRODUCTION DE 14 000 PAIRES PAR AN. DEPUIS LE DÉBUT LES SKIS LACROIX SONT RÉPUTÉS POUR LEUR SAVOIR-FAIRE ET LEUR HAUTE TECHNICITÉ. UN SAVOIR FAIRE QUI SERA SOUVENT COMPARÉ A DE LA HAUTE COUTURE.

Sa récompense ne se fera pas attendre : ces skis l’aideront à se hisser sur la seconde marche du podium en descente aux Jeux Olympiques d’Innsbruck, en Autriche, en 1964, avant de remporter à nouveau la médaille d’argent aux Championnats du Monde de 1966 à Portillo, au Chili, pour la descente et pour le combiné.

leo lacroix

UNE MARQUE DE SKIS “HAUTE COUTURE”

skis lacroix

LE SKI HAUTE-COUTURE

Skies incrustés de diamants et d’or blanc, spatules en ébène d’Afrique. La paire de skis “ULTIME”, vendus 42.000 euros par la maison Lacroix, peuvent s’enorgueillir d’être parmi les plus chers de l’histoire du ski dans le monde.

MALLE SKI LACROIX

En collaboration avec le malletier maroquinier PINEL & PINEL. Une malle pour le matériel de ski, le chic absolu pour une pièce unique ayant nécessité 80 heures de travail.

velo lacroix

CYCLE ROUTE LACROIX

En collaboration avec une start-up Américaine, Lacroix réinvente le vélo de route grâce à un cadre 100 % innovant et futuriste.

CYCLE ROUTE LACROIX

En collaboration avec une start-up Américaine, Lacroix réinvente le vélo de route grâce à un cadre 100 % innovant et futuriste.

velo lacroix